Mort de M. Jean-Jacques OLIER

360e anniversaire en 2017
dimanche 2 avril 2017
par  Ronald Witherup
popularité : 20%

Le 2 avril 2017, c’est le 360e anniversaire de la mort de M. Jean-Jacques OLIER, fondateur de la Compagnie des Prêtres de Saint-Sulpice (Sulpiciens), mystique et réformateur remarquable du 17e siècle.

Cette année célèbre aussi le 375e anniversaire de l’arrivée de M. OLIER comme curé de l’église Saint-Sulpice. Bien que cette église historique soit maintenant au centre de Paris, elle était dans la banlieue de la cité au temps de M. OLIER et sous la juridiction de l’abbaye de Saint Germain des Prés et non du Diocèse de Paris. Connue comme étant une paroisse difficile à cause de l’énorme pauvreté et la réputation de nombreux résidents indisciplinés et sans instruction, M. OLIER et ses collègues prêtres organisèrent néanmoins avec succès de nombreux aspects de la paroisse et contribuèrent à susciter chez les paroissiens un désir de plus grande sainteté. M. OLIER transféra aussi son Séminaire, établi à l’origine dans le petit village de Vaugirard, à la paroisse une fois qu’il y fut curé afin d’en faire un centre de formation sacerdotale. Le reste, comme on dit, c’est de l’histoire. Les Sulpiciens continuèrent et fondèrent de nombreux autres séminaires en France et dans les cinq continents du monde.

La paroisse est, à juste titre, fière de son héritage sulpicien et célèbre tout au long de l’année l’Année Olier pour commémorer les dix années de ministère de M. OLIER (1642-1652). Tout au long de cette année, quelques 80 paroissiens participent à des petits groupes travaillant la vie et les enseignements de M. OLIER afin de mieux connaître ce saint prêtre.

L’année anniversaire coïncide avec une exposition artistique spéciale au Petit Palais sur l’art religieux français au XVIIIe siècle, intitulée « Le Baroque des Lumières – chefs d’œuvre des églises parisiennes au XVIIIe siècle ». Parmi les nombreuses œuvres d’art exposées se trouvent des objets de l’église Saint-Sulpice et des œuvres créées à l’origine pour le Séminaire de Saint-Sulpice, y compris plusieurs œuvres de M. Jean RESTOUT. L’exposition se poursuit du 21 mars au 16 juillet 2017.

La couverture du catalogue d’exposition, en fait, reproduit une peinture magnifique de l’Assomption de la Sainte Vierge Marie par LEMOYNE, une esquisse du plafond de la chapelle de la Vierge dans l’église Saint-Sulpice, derrière le sanctuaire.